Vous êtes ici : Accueil – Favoriser l'intégration > Prix et distinctions > Mérites en francisation des personnes immigrantes
 
 
Québec interculturel
 
Organismes et associationsRéseaux institutionnelsServices aux entreprisesJeunesFondements de la société québécoiseLutte contre le racisme et la discriminationDiversité ethnoculturelle au QuébecGestion de la diversité en emploi

Mérites en francisation des personnes immigrantes

Édition 2014

Communiqué

Francofête 2014

Les Mérites en francisation sont décernés à des personnes, à des partenaires institutionnels ou communautaires ainsi qu’à des entreprises qui, par leurs réalisations, se sont illustrés auprès des personnes immigrantes en vue de favoriser leur intégration à la société québécoise. Ces distinctions ont été remises le 20 mars dernier au cours d’une cérémonie officielle – la Soirée des Mérites et des prix Francopub –, qui s’est tenue dans le cadre de la Francofête.

Organisée par l’Office québécois de la langue française en collaboration avec le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, la Francofête est un événement annuel qui célèbre le français et la francophonie.

Quatre Mérites ont été attribués par le Ministère dans les catégories suivantes :

Catégorie Personne immigrante non francophone
Cette récompense est décernée à une personne qui, grâce à ses efforts pour apprendre le français ou pour parfaire ses connaissances en français, a réussi à s’intégrer à la société québécoise et dont le parcours constitue une source d’inspiration pour les personnes nouvellement arrivées au Québec.

  • Lauréat : Monsieur William Morales Hortua

D’origine colombienne, M. William Morales Hortúa arrive au Québec en mars 2004 en compagnie de ses parents et de son frère. Une fois installé dans le Bas-Saint-Laurent, il s’empresse de former un groupe avec d’autres personnes immigrantes pour pouvoir entamer le plus rapidement possible son apprentissage du français. M. Morales Hortúa réalise bien vite « l’importance de bien maîtriser le français pour bâtir son avenir au Québec ». Cette prise de conscience l’accompagnera d’ailleurs tout au long son parcours professionnel et de ses projets personnels.
 
Souhaitant améliorer davantage ses connaissances en français, il entreprend des études à l’Université Laval. Bien qu’il doive abandonner temporairement ses études universitaires, son désir de poursuivre malgré tout l’apprentissage du français l’incite à s’inscrire au Cégep Garneau tout en travaillant comme commis dans un dépanneur. Sa détermination portera ses fruits puisqu’il aidera à son tour des nouveaux arrivants à apprendre le français.

Aujourd’hui titulaire d’un baccalauréat en kinésiologie, M. Morales Hortúa exerce ses activités professionnelles à Drummondville où il a été élu conseiller municipal le 3 novembre dernier. Nous ne doutons pas qu’il relève avec brio tous les nouveaux défis qui se présentent à lui. Aussi, c’est avec grand plaisir que le MICC lui a décerné le Mérite en francisation des personnes immigrantes.


M. Jacques Beauchemin, sous-ministre associé à la langue française et responsable de l’application de la politique linguistique, Mme Denyse Bernard, enseignante au Cégep de Saint-Laurent, et M. William Morales Hortùa, kinésiologue et conseiller municipal à la Ville de Drummondville.

Catégorie Personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes

Cette récompense est remise à une personne qui s’est illustrée au cours de sa carrière par ses réalisations, son engagement et la mise en place de ressources ou d’activités dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes.

  • Lauréate : Madame Marguerite Hardy

Mme Marguerite Hardy détient une maîtrise en linguistique et un baccalauréat en pédagogie. Au cours de sa carrière, Mme Hardy a enseigné le français langue maternelle au primaire, le français langue d’intégration à des classes d’immersion au préscolaire et le français langue d’intégration aux personnes immigrantes. Elle a aussi été consultante sur des sujets relatifs à la francisation auprès de différentes organisations. Après avoir œuvré plusieurs années à l’Association québécoise des enseignants de français langue d’intégration à titre de membre du conseil d’administration, elle en est devenue la présidente. 

En 1998, elle se voit confier le mandat de coordonner les activités de formation en français langue d’intégration pour les personnes immigrantes dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles et l’Université du Québec à Montréal. Ce programme a permis de former quelque 1 000 étudiants par année entre 2000 et 2007, et plus de 1 500 étudiants depuis 2008.   

Non seulement Mme Hardy a-t-elle su transmettre sa passion de la langue française à des milliers de personnes immigrantes mais elle a aussi œuvré ardemment à leur intégration à la société québécoise.

La contribution de Mme Hardy mérite grandement d’être soulignée.


M. Jacques Beauchemin, sous-ministre associé à la langue française et responsable de l’application de la politique linguistique, Mme Marguerite Hardy, coordonnatrice, secteur Francisation et intégration des nouveaux arrivants à l’Université du Québec à Montréal, Mme Dominique Lapointe, directrice du service de la formation universitaire en région à l’Université du Québec à Montréal, et Mme Denyse Bernard, enseignante au Cégep de Saint-Laurent.

Catégorie Partenaire institutionnel ou communautaire en francisation
Cette récompense est attribuée à un partenaire du Ministère qui s’est distingué par la qualité des services de francisation qu’il offre aux personnes immigrantes ainsi que par son engagement et ses réalisations exceptionnelles et novatrices visant à faciliter l’intégration des personnes nouvellement arrivées au sein de la société québécoise.

  • Lauréat : Carrefour d’intercultures de Laval

Depuis sa fondation en 1990, le Carrefour d’intercultures de Laval offre aux personnes immigrantes, notamment aux réfugiés, des services d’accueil, d’aide à l’établissement et d’accompagnement.

Pour cet organisme, la francisation constitue un élément clé de la réussite de l’intégration des nouveaux arrivants. Son offre de service destinée à la clientèle immigrante est vaste et variée : 15 classes de français (plus de 300 étudiants par session), un groupe de conversation hebdomadaire, des programmes adaptés pour les mères immigrantes et les personnes peu scolarisées.

Le Carrefour d’intercultures de Laval offre également un programme de démarchage en francisation pour inciter les personnes immigrantes résidant à Laval à s’inscrire à une classe de français dans un établissement situé près de leur lieu de résidence ainsi que deux programmes novateurs qui arriment apprentissage du français et employabilité.

Le programme Intégrer le marché du travail par le biais d’un stage en entreprise a permis à près de 100 jeunes de 16 à 30 ans de parfaire leurs connaissances en français tout en réalisant un stage en entreprise. Quant au programme Intégration au marché du travail en alternance travail-école avec accompagnement, mis sur pied en collaboration avec la Commission scolaire de Laval, il donne aux personnes immigrantes la possibilité d’intégrer progressivement le marché du travail tout en améliorant leur maîtrise du français.

Voilà un exemple concret d’une organisation qui met tout en œuvre pour offrir des services de qualité aux personnes immigrantes.


M. Jacques Beauchemin, sous-ministre associé à la langue française et responsable de l’application de la politique linguistique, M. Denis Arvanitakis, directeur général du Carrefour d’intercultures de Laval, et Mme Denyse Bernard, enseignante au Cégep de Saint-Laurent.

Catégorie Entreprise

Cette récompense vise à reconnaître les efforts d’une entreprise au chapitre de la francisation des travailleuses et travailleurs immigrants et de leur intégration en milieu de travail, par la mise en place de cours de français et d’une offre de formation en entreprise.

  • Lauréat : Pharmascience

Pharmascience est une entreprise spécialisée dans la fabrication de médicaments génériques qui possède plusieurs usines au Québec. Elle emploie près de 1 300 personnes qui viennent de partout dans le monde.

Le développement et la consolidation des compétences en français du personnel est l’une des valeurs de l’entreprise. Depuis 2011, Pharmascience offre des cours de français aux employés non francophones. Aussi, pour les inciter à suivre les cours, elle a mis en place un programme de rémunération original qui donne d’excellents résultats. Les employés reçoivent un montant équivalent à la moitié des heures de cours et suivent l’autre moitié des heures de cours sur leur temps personnel. Cette mesure a permis à 88 employés de suivre des cours de français, ce qui représente 1 016 heures de formation. Encouragés par leur progrès, plusieurs employés suivent maintenant des cours de niveau avancé. Ils sont fiers de s’exprimer en français et de pouvoir converser avec aisance avec leurs collègues.

Pour les efforts qu’elle consacre à la francisation et à l’intégration des travailleuses et travailleurs immigrants et parce qu’elle est un modèle pour les entreprises québécoises, Pharmascience se voit décerner un Mérite en francisation des personnes immigrantes.


M. Jacques Beauchemin, sous-ministre associé à la langue française et responsable de l’application de la politique linguistique, Mmes Jody Cohen et Stefanie Rosenblatt de l'entreprise Pharmascience, et Mme Denyse Bernard, enseignante au Cégep de Saint-Laurent.



De gauche à droite : M. Denis Arvanitakis, directeur général du Carrefour d’intercultures de Laval, Mme Denyse Bernard, enseignante au Cégep de Saint-Laurent Mme Stefanie Rosenblatt, coordonnatrice, Événements pour les employés et la collectivité de l’entreprise Pharmascience, M. William Morales Hortùa, kinésiologue et conseiller municipal à la Ville de Drummondville, Mme Marguerite Hardy, coordonnatrice, secteur Francisation et intégration des nouveaux arrivants à l’Université du Québec à Montréal, et M. Jacques Beauchemin, sous-ministre associé à la langue française et responsable de l’application de la politique linguistique.

 

Éditions précédentes

 

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec le Commissaire aux plaintes et à la qualité des services.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2014-07-23
Portail du gouvernement du Québec